06 Feb

Mes RIC 0 (Inconnues dans les ouvrages)

Publié par Dardanvs (Guillaume.T)

22 monnaies pour l'Empereur:

 

 


Ae3 Valentinien Ier
R/ GLORIA R - O - MANORVM, Victoire allant à gauche tenant une couronne et une palme,
TRP● à l’exergue – Trèves – 367/375 - RIC.31 a (S) signe x a -
18mm / 2,5gr - Inconnu au RIC avec cette césure au revers.

 

*****

Solidus Valentinien Ier
A/ D N VALENTINI-ANVS P F AVG, Buste diadémé (rosettes), drapé et cuirassé à droite,
R/ RESTITVTOR - REIPVBLICAE, L'Empereur debout de face tourné à droite, vêtu militairement, tenant le labarum de la main droite et un globe nicéphore de la main gauche, SMKB à l’exergue – Cyzique – 364/365 –
cf. RIC. 2 b 1 (manque pour l’officine) - DP 4/2 (0 ex) – Inconnu du RIC avec le Diadème rosettes , RIC.0 - 4,30 gr

 

 

*****

Solidus Valentinien Ier A/ D N VALENTINI-ANVS P F AVG, Buste diadémé (rosettes), drapé et cuirassé, R/RESTITVTO - REIPVBLICAE, L'Empereur debout de face tourné à droite, vêtu militairement, tenant le labarum de la main droite et un globe nicéphore de la main gauche,  SMN epsilon  à l’exergue - Nicomédie – 364/367 – Titulature de revers non recensé sans le R de RESTITVTOR - RIC.0 - 21,5mm/4,36gr

 

 



Silique Valentinien Ier
A/ D N [VALENTINI-AN]VS P AVG, Buste diadémé, drapé et cuirassé à droite, (Manque le F de : PF AVG)
R/ RESTITV- TOR REIP, L'Empereur debout de face tourné à droite, vêtu militairement, tenant une enseigne marqué d'une croix de la main droite, hampe bouleté, et un globe nicéphore de la main gauche, ●PLVG● à l’exergue – Lyon – 364/367 – cf. RIC.6 a, RIC.0 manque pour l'officine - Tréflage important sur le buste. 17mm/1,7gr

 


silique Valentinien Ier
A/ D N VALENTINI-ANVS P F AVG, Buste diadémé (rosettes), drapé et cuirassé à droite,
R/ VOT / V en 2 lignes dans une couronne de laurier, CP●B à l’exergue – Constantinople – 364/367
RIC manque avec ce type de diadème, cf. 13 - la seconde est au British Museum.

 

 

 

2 incuses :

 

R/(incuse) Idem qu’a l’avers mais en négatif - à la vue du buste , pour Constantinople :

Je me cite : < Bustes de Constantinople : Les bustes pour ces ateliers rejoignent un peu ceux de Rome dans la cohérence de la gravure . Ici le cou est beaucoup plus large ainsi que le visage ,j'appelle ce buste "colossal" . Ce qui rend relativement facile , (plus ou moins facile) de reconnaitre un buste de ces ateliers parmi d'autres bustes.Il y a aussi un point important , ici tous les diadèmes ont un cabochon carré. A suivre >

 

***



Pour la nouvelle, j'ai eu plus de mal car les ateliers d'Arles et d'Antioche (sur les solidi) sont assez proches . Mais finalement je suis sur d'avoir trouvé ... Aquilée :

 

seconde incuse :

 

************************************

Ae1 Valentinien Ier A/ D N VALENTINI-ANVS P F AVG, Buste diadémé (perles et rosettes), drapé et cuirassé à droite, R/RESTITVTOR - REIPVBLICAE, L'Empereur debout de face tourné à droite, vêtu militairement, tenant une enseigne marquée X et un globe surmonté d’une victoire, SMNB à l’exergue – Nicomédie – cf. RIC.7, manque pour le type de diadème – 30 mm / 8,3 g

 

********************************

R/ GLORIA RO-MANORVM, l'Empereur avançant à droite portant le labarum et traînant un captif à genoux par les cheveux, SCONST à l’exergue – Arles – 364 – Ferrando, Ferrando II et RIC. manque – Cf. Ferrando II 1495 + tréflage.

 

**************************************


 

SMHΔ à l’exergue – Héraclée – 364/367 – cf. RIC. 0, (U)
 


On peut supposer que la première officine chargée du revers RESTITVTOR REIP s'est retrouvée surchargée par la cadence de frappe et que la 4e officine (chargée du revers SECVRITAS REIPVBLICAE et pour Valens) ait gravé un coin pour soutenir le rythme de la première.
C'est la seule monnaie connue à ce jour.
 
*********************************
 
 
 

fibule cruciforme sur la cuirasse,R/ * / Γ dans le champ, TES – Thessalonique – 364/375 – cf. RIC.16/26 a signe xvii (RIC 0) – 19,16 mm / 3,15 g

 

Le seul exemplaire de connu avec cette fibule cruciforme ! De plus cette monnaie a des différents inconnus , peut être as t'elle été frappé pour une commémoration ?

 

Rectification :

 

Ce n'est pas le seul exemplaire... En quelques jours de recherches j'ai pu

constater plusieurs choses troublantes !

Premièrement,la fibule ce retrouve Uniquement pour l'atelier TES.

En suite faut savoir que 99,5% des monnaies non recensées par les ouvrages de

référence proviennent de cet atelier TES et les "différent" des officines .

Autre chose, j'ai pu constater que la fibule cruciforme apparait aussi pour Valens

et Gratien pour le même atelier ...TES !

On en parle ici : http://www.nummus-bibleii.com/t5236-fibule-cruciforme-sur-un-buste-de-valentinien-ier

 

fibule cruciforme sur la cuirasse,R/   ● / ● sur A, TES – Thessalonique – 364/375 – cf.RIC.16/26 a signe xiv (C), manque pour la première officine (RIC 0)– 2,94 g.

 

fibule cruciforme sur la cuirasse, R/   ● sur B / couronne dans le champ, [T]ES – Thessalonique – 364/375 – RIC. 0 manque pour l’officine

 

 

fibule cruciforme sur la cuirasse,R/  M  / B dans le champ, TES à l’exergue – Thessalonique – 367/375 – RIC. manque, signe xxviii (connu du RIC uniquement pour Valens)

 

***********************************

http://www.nummus-bible-database.com/images/500x235/10272.jpg

F/ R A surmonté d’une « cédille » dans le champ dans le champ, BSISCΓ  à l’exergue – Siscia – 367/375 – cf. RIC.14a (C2) signe xxxv ; manque au RIC avec cette combinaison de symboles dans le champ du revers – 18 mm / 2 g

 

******************************

 

 


ASIRM à l’exergue – Sirmium – 364 – (U), manque pour la 1ère officine RIC.0
 
 
 
**************************************
 
R/ GLORIA RO-MANORVM, l'Empereur avançant à droite portant une enseigne et traînant un captif à genoux par les cheveux,
ASISC à l'exergue, - Siscia - 364/367 - RIC.5 a (C)  signe i .
Au revers cet exemplaire présente la particularité d’avoir une enseigne formée d’une couronne au lieu du traditionnel labarum ( on remarque le bras de la victoire du revers SECVRITAS REIPVBLICAE - manque le M à la fin de la titulature et manque aussi le I de ASISC (coin bouché ou oublie) - Revers surfrappé ou fait par des apprentis graveurs? - RIC.0

On en parle ici
**************************************
 
 

* P ●/M dans le champ, ΓSISC à l’exergue – Siscia – 367/375 – cf.RIC.15 a (C) signe xix, manque au RIC avec cette combinaison de symboles au revers, cf.RIC.15 b pour Valens qui repertorie ces signes mais avec 2 officines différentes (la 1 et la 4) RIC.0
 
********************************
 


R et A surmoté d’une « cédille » / F dans le champ, ΓSISCS à l’exergue – Siscia – 367/375 – RIC.0
 
 
************************
 

R A surmonté d'une "cédille"/ F dans le champ, ΓSISCS à l’exergue – Siscia – 367/375 – cf.RIC.15 (C) signe xxxv, manque au RIC avec cette combinaison de symboles – Cohen 37

 

 

 

********************

 

 

 

F/ R A surmonté d’une « cédille » dans le champ dans le champ, [BSIS]CP à l’exergue – Siscia – 367/375 – cf. RIC.14a (C2) signe xxxv ; manque au RIC avec cette combinaison de symboles dans le champ du revers

 

 

************************

 

 

 

 

SMHA à l’exergue – 364/367 – RIC.4 a (R2)
Un O dans la légende de revers, erreur du graveur (RIC.0)
 
 
 
Mes RIC 0 (Inconnues dans les ouvrages)
Commenter cet article

À propos

Collection et recherche numismatique privée de 364 à 375 ap.J.C.